ORDONNANCE DU MINISTRE-ENCADREMENT DE CERTAINES ACTIVITÉS DU BERGER BLANC

ORDONNANCE DU MINISTRE – LE MINISTRE DE L’AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L’ALIMENTATION ORDONNE L’ENCADREMENT DE CERTAINES ACTIVITÉS DU BERGER BLANC

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, a ordonné hier à la fourrière Le Berger Blanc de se soumettre à des conditions bien précises pour la conduite de certaines activités se déroulant dans ses établissements.

Toutes les euthanasies devront être faites sous la supervision étroite et directe d’un vétérinaire, et ce, dans le respect du bien-être animal. Cet acte sera accompli dans une plage horaire prédéterminée et limitée de manière que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation puisse assurer une surveillance serrée.

« La question de la santé et du bien-être animal est une priorité qui est traitée avec le plus grand sérieux par le gouvernement du Québec. La fourrière Le Berger Blanc doit se conformer aux règles qui encadrent les façons de faire dans ce domaine. Ainsi, toutes les euthanasies doivent être effectuées avec sensibilité et compassion, par une personne autorisée à poser cet acte », a déclaré le ministre Pierre Corbeil.

De plus, l’ordonnance du ministre stipule que toutes les cages et tous les enclos doivent être suffisamment grands pour permettre à chaque animal de se tenir debout normalement, de se tourner facilement et de se coucher en position complètement allongée. Également, le nombre d’animaux gardés ne doit pas dépasser la capacité d’hébergement de l’établissement.

Enfin, des inspections aléatoires seront effectuées pour veiller au respect de l’ordonnance. Le Ministère continue de collaborer avec ses partenaires pour assurer la santé et le bien-être des animaux.

Share This Post

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

More To Explore